Des Hommes et des Dieux - Xavier Bauvois

Publié le par Mack

http://img.over-blog.com/450x600/0/56/38/42/2010/des-hommes-et-des-dieux.jpg

 

Scénario (Allociné) :

Un monastère perché dans les montagnes du Maghreb, dans les années 1990. Huit moines chrétiens français vivent en harmonie avec leurs frères musulmans. Quand une équipe de travailleurs étrangers est massacrée par un groupe islamiste, la terreur s’installe dans la région. L'armée propose une protection aux moines, mais ceux-ci refusent. Doivent-ils partir ? Malgré les menaces grandissantes qui les entourent, la décision des moines de rester coûte que coûte, se concrétise jour après jour…

Ce film s’inspire librement de la vie des Moines Cisterciens de Tibhirine en Algérie de 1993 jusqu’à leur enlèvement en 1996.

 

Chronique :

Alors, alooors... Cette année, une fois n'est pas coutume, j'ai regardé la cérémonie de remise des prix du Festival de Cannes et pouf ! Un film français pour le Grand Prix ! Et quel film ? Des Hommes et des Dieux de Xavier BAUVOIS. Un sujet qui m'intrigue, m'attire, me fascine...

Je suis donc allée le voir la semaine dernière, verdict :

L'histoire est un fait divers, là dessus, rien à dire. Le sujet est intéressant et symptomatique de la situation de l'Algérie des années 1990. Mes commentaires se porteront donc plutôt sur la forme, images, dialogues, jeu d'acteurs.

Les images donc. Très belles ! La réalisation nous offre quelques plans mémorables et surtout, des transitions parfois surprenantes mais toujours bien pensées.

Les textes sonnent justes, certaines répliques peuvent même paraître proverbiales. Par contre, d'autres dialogues, entre les frères, semblent un peu trop empoulés, manquent de naturel.

J'aimerais finir sur le jeu des acteurs. Si j'attendais beaucoup plus de Lambert WILSON, qui malgré son rôle de Frère Christian, "leader" élu parmi les moines, reste assez en retrait, j'ai été enchantée par la prestation de Jacques HERLIN en Frère Amédée et totalement enthousiasmée par le jeu de Michaël LONSDALE, Frère Luc !

La fin est... Enfin c'est la fin quoi. Non, je ne dirais rien.

En résumé, le film est très bien réalisé et servi honorablement par les acteurs. Le choix de ce fait divers méconnu est très judicieux, tant du point de la petite que de la grande Histoire. A voir donc !

Publié dans Cinéma

Commenter cet article

Nelfe 14/08/2012 22:59


Je suis tout à fait d'accord avec toi concernant ce film. Je l'ai vu à sa sortie en salle suite à son palmarès à Cannes et j'ai adoré. Le traitement est particulier, le rythme lent mais il est
d'une telle puissance qu'il faut absolument le voir!

Mack 14/08/2012 23:15



C'est vrai que je n'avais pas insisté sur cette lenteur qui se dégage du film, certaines scènes "taiseuses", le recueillement... Mais je crois que ça fait tellement partie des événements relatés
qu'il était impossible de faire autrement. Il fallait "poser" les choses.


Brrr... Plusieurs mois après, je suis encore touchée par les images de ce film...