Double jeu - Jean-Philippe Blondel (France)

Publié le par Mack

http://www.livraddict.com/covers/107/107477/couv8477097.jpgLa nostalgie heureuse d’Amélie Nothomb {RL2013}

Participation au challenge 1% Rentrée littéraire 2013.

 

Résumé :

"Changer. C'est ce qu'ils veulent tous. Il faut que j'arrête de poser des problèmes aux adultes. Que je cesse d'être dans leur ligne de vision, de mire, de tir. Que je bouge de là. C'est ce que je voudrais, oui. A l'intérieur, je bous. J'aimerais être loin. Loin, genre à l'autre bout du monde. Me réinventer une existence avec un début moins pourri". Quentin, nouveau dans son lycée, est enrôlé dans un cours de théâtre pour jouer dans la pièce de Tennessee Williams La Ménagerie de verre. Comme le personnage qu'il interprète, le garçon est tiraillé entre l'envie de tout plaquer pour voir le monde et celle de se battre. D'affronter, Les parents, Les profs, Les élèves, Les spectateurs, l'avenir.
 

Chronique :

Aaaah ! Je suis décidément fan de ce mec !

Oui, voilà, une intro tout en retenue, en finesse, en élégance...

Donc vous l'aurez compris, j'aime beaucoup le style et les textes de M. BLONDEL. Tiens, en écrivant ça je me rends compte que je n'ai laissé qu'une chronique ici. J'en profite donc pour ajouter que j'ai adoré G229 et que j'essaierai d'en faire la chronique un de ces jours et que j'ai un peu moins aimé quand même (oui, je sais être objective !) 06h41, même si le style y était toujours aussi frais...

Mais revenons à nos moutons. En cette rentrée, pas de roman adulte, BLONDEL revient à ces écrits "pour ados". Pour moi, c'est une première, je n'ai encore jamais lu ce qui l'a rendu célèbre dans tous les CDI de l'hexagone, les Blog et autre Au rebond mais c'est l'occasion ! Et c'est génial !

Son écriture s'y prête parfaitement. Aiguisée, précise, concise. Poétique. Jeune, populaire, soignée. C'est notre langue, une langue qui vit, qui change. Je suis conquise. Je dirais par contreque c'est un peu court... Les romans d'Actes Sud Junior sont souvent assez courts, je pense que c'est la volonté de l'éditeur pour ne pas décourager "nos jeunes qui ne lisent plus ma bonne dame" mais je trouve cela un peu dommage... Cela dit, BLONDEL n'écrit jamais long !

Voilà pour le style. Sur le fond maintenant, ce qui a jusqu'ici tranché mes avis sur ses écrits "adultes", il faut reconnaitre que l'auteur connait son sujet. Ca sonne juste. L'histoire est belle bien sur, de ce jeune homme qui tombe dans le théâtre comme on pourrait tomber amoureux mais surtout, on n'est pas totalement dans le cliché, l'auteur est prof et il connait les lycéens, de tous milieux. Cela dit, cela reste un roman et si le voeu silencieux est beau, ça ne marche malheureusement pas toujours comme ça mais bon... Il fait bon rêver et croire un peu.

 

  Kinderzimmer de Valentine GOBY

Publié dans Challenge

Commenter cet article