La Nostalgie heureuse - Amélie Nothomb (Belgique)

Publié le par Mack

http://www.livraddict.com/covers/106/106581/couv21889675.jpg

La nostalgie heureuse d’Amélie Nothomb {RL2013}

    Challenge Mappemonde.

Participation au challenge Monde livresque.

Participation au challenge 1% Rentrée littéraire 2013.

 

Résumé :

"Tout ce que l'on aime devient une fiction"
 

Chronique :

Oui, voilà Amélie NOTHOMB sur mon blog. En effet, contrairement à certains de mes collègues libraires, férus de "grande littérature", j'ai pour credo que tant que les gens lisent, ça me va. Cette lecture n'est d'ailleurs pas vraiment un coup d'essai pour moi puisque, sans être une fan inconditionnelle de l'auteure, je me suis déjà penchée (tardivement, c'était il y a quelque chose comme 2 ans...) sur deux de ses livres ; Stupeur et tremblements et Ni d'Eve, ni d'Adam. Nous remarquerons donc que pour le moment, je me suis concentrée sur les aspects de son oeuvre qui traite de sa vie au Japon. C'est encore le cas ici puisqu'"Amélie-san" nous raconte l'expérience de son retour au pas du soleil levant en 2012.

Donc j'ai bien sur dévoré en une soirée ce petit ouvrage de 150 pages. Et j'ai une fois de plus bien aimé son travail. Ce ne sera sans doute pas l'un de mes coups de coeur de cette rentrée mais j'ai apprécié le style et plus encore, ce qui est (semble-t-il) rare chez la dame, le fait que ce ne soit pas romancé. Il est de notoriété publique, elle le dit elle-même, que la part d'autobiographie dans tous ses précédents livres est importante mais ici, la réalité est assumée avec ses travers, ses faiblesses, tout est dit. Ca donne d'ailleurs très envie de voir le reportage qui était le prétexte à ce retour aux sources car tout ce que la caméra n'aura pas saisi ou compris est expliqué ici. Je tiens aussi à noter deux moments tendres ou amusants du livre. Amélie retrouvant Rinri, son fiancé japonais, découvert dans Ni d'Eve, ni d'Adam et la rencontre avec la traductrice nippone de Métaphysique des tubes, j'ai encore du mal à croire qu'un tel personnage ne soit pas tout droit sorti de l'imagination fertile de l'auteure belge !

En résumé, voilà une lecture distrayante et toujours intéressante s'agissant des us et coutumes japonaises, que j'ai aimé lire. Certains extraits m'ont même donné envie de creuser un peu plus l'oeuvre de cette femme sur laquelle tout a été dit...

  

      La Liste de Freud de Goce SMILEVSKI

Publié dans Challenge

Commenter cet article

Luna 21/10/2013 14:17


Je suis ravie que ce livre t'ait plu ! J'aime beaucoup cette auteur et vu le nombre de personnes qui critiquent ce qu'elle écrit, je suis toujours contente quand je lis une chronique plus
positive. Je trouve la tienne très juste d'ailleurs : ce livre n'est pas parfait, mais il est très agréable à lire, la réalité flirtant dangereusement avec l'imagination !


 


Au fait, j'ai vu que tu as dans ta PAL l'intégrale de La légende arthurienne de Nigels et Glot. Je ne sais pas du tout si tu participes habituellement à des lectures communes, mais vu que j'en
organise une pour la saga (de décembre à février pour les trois tomes) je me permets de te proposer à te joindre à nous si tu as envie de les découvrir en bonne compagnie...

Bonne semaine et bonnes lectures !

Mack 22/10/2013 14:29



C'est trop facile de critiquer des auteurs que l'on a pas lu, juste parce que leurs livres se vendent : est-ce un mal de "faire" lire les gens ?.. Et tant qu'on a pas essayé, on ne peut rien
dire...


Pour la LC, pourquoi pas, je vais y penser, promis ! Mais pour le moment l'intégrale est dans un carton quelque part dans mon nouveau chez moi... Je te tiens au courant !