Le Peintre d'éventail - Hubert Haddad (France)

Publié le par Mack

http://i79.servimg.com/u/f79/11/03/08/39/peintr10.jpg

 

Résumé :

C’est au fin fond de la contrée d’Atôra, au nord-est de l’île de Honshu, que Matabei se retire pour échapper à la fureur du monde. Dans cet endroit perdu entre montagnes et Pacifique, se cache la paisible pension de Dame Hison dont Matabei apprend à connaître les habitués, tous personnages singuliers et fantasques. Attenant à l’auberge, avec en surplomb la forêt de bambous et le lac Duji, se déploie un jardin hors du temps. Insensiblement, Matabei s’attache au vieux jardinier et découvre en lui un extraordinaire peintre d’éventail et un subtil haïkiste. Il devient peu à peu le disciple dévoué de maître Osaki. Fabuleux labyrinthe aux perspectives trompeuses, le jardin de maître Osaki est aussi le cadre de déchirements et de passions, bien loin de la voie du Zen, en attendant d’autres bouleversements…

 

Chronique :

Une claque. Ce fut un claque.

Si cela faisait quelques mois que ce « petit » Zulma me faisait de l’œil et m’avait été chaudement recommandé, j’ai joué de malchance. Il n’a rejoint ma bibliothèque que tardivement, grâce à [Lou] qui me l’a offert pour mon anniversaire, en marchant sur des œufs de peur que je ne l’ai déjà ! =) Comme quoi, le hasard fait bien les choses…

Alors bon, le bouquin ne paie pas de mine, ce n’est pas le plus coloré des Zulma, mais la référence au Japon traditionnel m’a tout de suite plu.

Et en effet, la tradition est là. Jardins zen, temples shinto ou bouddhiste plantés dans le paysage, sur l’eau, éventails peints bien sur… Et lenteur en chaque chose ! Les descriptions sont belles mais longues, le tout manque de rythme… Mais il ne s’agit que des deux premiers tiers du livre et cela rend la suite tellement plus intense et inattendue ! Car oui, à la 200è page, un événement majeur dont je ne veux rien dire, vient tout changer ! Le rythme n’est pas soudainement « rock’n’rollesque » mais l’auteur vient nous recadrer, chronologiquement déjà (oui, je texte semble d’abord suspendu dans le temps mais en fait non…) et puis surtout, il nous montre ce que nous, petits Occidentaux, avons déjà totalement oublié alors que (le roman nous le montre) nous sommes en fait ignorants des choses. Et pourtant on croyait.

J’ajoute qu’en réalité, si j’avais su de quel événement il était question, je n’aurais jamais ouvert ce livre, criant à l’apitoiement facile et « pécunier ». J’aurais bien eu tort.

Bref, une fresque juste et émouvante. Courez-y.

 

Gatsby le magnifique de  Francis Scott FITZGERALD

Commenter cet article

www.phonesystemspro.com 09/01/2014 07:23

The range painter is one of the best books written by famous French author Hubert Haddad. It was published few years back and still it is one of the bestselling novels. It tells the story of a lone ranger who is living in a dark forest all alone.